28164556_714044125466026_4295651281103045405_o.jpg

Nacim BATTOU

Danseur -  Chorégraphe

    "Aussi loin que je me souvienne, la question identitaire ressurgit… Elle est là, ne s’accommodant d’aucune réponse valable.

L’exercice de la présentation cristallise un instant cette identité insaisissable pour moi-même. Mais postulons que chaque jour pourrait donner lieu à un nouveau regard sur sa propre histoire, sur les enjeux qui nous mettent en mouvement.

J’ai 39 ans.

Je suis né en France d’un père Kabyle et d’une mère Marocaine. Sur le chemin de l’intégration, nous avons perdu, communément, la langue de nos parents et certains bouts d’histoire nous manquent.

Je me sens chez moi partout et nulle part à la fois. J’ai suivi un parcours scolaire classique et eu la chance de grandir dans une famille aimante." Nacim Battou

23736353_1889438311084957_1065693380134128934_o.jpg

Son parcours d’artisan du plateau est jalonné d’expériences en tout genre, de la danse contemporaine au cirque en passant par le théâtre et la danse hip hop comme pour ne jamais vraiment être à un endroit, pour profiter du recul, de la chance de découvrir le monde avec un regard presque candide. 

Il pousse les portes d’un théâtre pour la première fois à 19 ans. L’accès à la culture, à l’art et à la danse n’avait pas croisé son chemin jusqu’à ce moment. Il se sent immédiatement concerné et part à la rencontre de danseurs hip hop londoniens durant 1 an.  

Autodidacte, nourri par de multiples rencontres marquantes, il a traversé les expériences professionnelles comme des occasions d’apprendre encore et encore. 

Il collabore notamment avec les compagnies : Le Rêve de la Soie, En phase, Grand Bal, 2 temps 3 mouvements, Rosa Liebe, Kairos, La Barraca, Stylistik, Naïf Production… avec lesquelles il conforte son envie de chorégraphier.

Il crée sa compagnie en 2017 pour permettre à ses projets d’être portés. 

 

Le premier spectacle de la compagnie AYAGHMA est un solo « PARADOXAL WILD » qui voit le jour en 2018. Ce premier projet était le chemin inévitable, la balise pour pouvoir naviguer dans des pièces de groupe à venir.  

De cette urgence toujours de questionner l’identité profonde de l’individu nait la pièce « DIVIDUS », création 2021 pour 7 danseurs.

« LA DYSTOPIE DES HEURES CREUSES » est un duo danse hip hop & mat chinois créé en 2021, spécialement conçu extérieur pour les arts de la rue.

En parallèle, il développe une dynamique pédagogique forte, intervient dans de nombreux projets d’éducation artistique et culturelle dans la région Sud et accompagne également des danseurs sur le chemin de la professionnalisation. 

 

Nacim est actuellement artiste associé à Théâtres en Dracénie, scène conventionnée art et création-danse.

Interview
Chateauvallon

Interview
SWEEP