dividus AYAGHMA 16 © Blasco-danseurs-dividus-72DPI-2.jpg

Noé CHAPSAL

0-1_edited.png

Noé danse depuis 2006, il a depuis développé sa pratique de manière autodidacte, et sa dominante est le breakdance. Sa discipline s’est pendant 9 ans articulée autour des battles de danse hip-hop, il a entre autres remporté le championnat de France en solo (Red Bull bc one), et plusieurs titres internationaux en groupe. Suite à cela, il s’est intéressé à l’analyse fonctionnelle du mouvement auprès de pédagogue comme Imad Nefti, et sa danse a pris un virage pour aller vers une expression corporelle plus libre.

Il vient du crew Nextape, qui est également une compagnie de danse dont il a chorégraphié certains projets, et une association organisatrice d’évènements. Il est l’un des organisateurs du festival Who got the flower ?!, événement de danse hip-hop & expérimental qui a pour but de promouvoir la jeunesse et la joie de vivre. Il signe cette année sa première pièce professionnelle du nom de Isthme en tant que chorégraphe et metteur en scène.

Emmanuel DE ALMEIDA

e9e12f6b-79ce-491e-bc42-bfc2b081b430_edited.png

Emmanuel a commencé la danse à l'âge de 20 ans et plus précisément le break en 2010.
Deux ans plus tard il participe à son premier battle sur un plateau de TV "Dance Street" où il finit demi-finaliste avec son crew de l'époque.
Originaire de Nancy, en 2013 il décide de se rendre dans le sud de la France à Montpellier. Il se dédie aux spectacles de rue pendant quelques temps avant d'entrer dans sa toute première compagnie, la cie MimH d'Hamid el Kabouss. Parallèlement Emmanuel devient de plus en plus actif en battle, en France et à l'international et participe à de nombreuses compétitions et Jams.

 

En 2017 il intègre la Compagnie Virgule de Virgile Dagneaux, il est l'interprète de deux pièces. Fin 2020 il rejoint la compagnie Ayaghma pour la pièce Dividus puis la compagnie Chantiers Publics d'Hamdi Lakhdher pour un duo nommé "Black/White". Emmanuel a aussi tourné dans certains films et séries comme figurant danseur. Musicien, il lui arrive également de jouer d'un instrument sur scène comme pour la pièce "Black/White".
 

Clotaire FOUCHEREAU

DIVIDUS_edited_edited.jpg

Clotaire commence le cirque à 16 ans avec « Cirque en scène », une école amateur de Niort. Il intègre ensuite l’ENACR, puis le Centre National des Arts du Cirque où il se spécialise dans la voltige en main-à-main. Très vite, la danse, l’acrobatie au sol et le trampoline prennent une grande importance dans sa pratique. En 2014, il participe au spectacle Infinitude mis en scène par Chloé Moglia, puis Nuage mis en scène par Stéphane Ricordel. En 2016 dans le cadre de sa formation au CNAC, il participe à la reprise du spectacle Plan B d’ Aurélien Bory puis intègre la Cie Kiaï pour le spectacle CRI et RING. En 2017, il rejoint Naïf Production pour la création « Des gens qui dansent ».

Julien GROS

FB_IMG_1633550523102_edited.png

Julien commence le break en 1997 au hasard d’un hall d’immeuble à une époque où il n’était pas encore question du « hip-hop » et encore moins de la « danse » Loin de la ville, c’est en zone dite rurale qu’il découvre cet art. Il avait 15 ans.  
Aujourd’hui il a 40 ans, 25 ans de danse, hip-hop en dominante, break en particulier. Et autodidacte par nécessité. Avec la performance acrobatique, une envie insatiable d’être là.
Il a enseigné la danse hip-hop une quinzaine d’années avec le souhait d’être un relais, un passeur de mouvements et de culture. Puis la création, au sein de différentes compagnies : Amazigh, Massilia Force, Havin’ Fun, Ayaghma, Naïf Production, avec l'envie forte de partager une danse humaine dans le but de produire du vivant plus qu’il n’existe déjà, y mettre des mots, des mouvements, et regarder au travers.
Son champ de vision ne cesse de s’ouvrir l’entrainant dans ce qui l’a construit. Il pratique ainsi le mât chinois, transformant son horizontalité quotidienne en une tentative de verticalité.

Charlotte LOUVEL

138958830_1503589029844861_4512700103784462503_n_edited.jpg

Charlotte se forme en danses Jazz et Hip-hop en région avignonnaise.

Après un bref passage au conservatoire d’Avignon, elle intègre en 2015 le Centre National de Danse Contemporaine à Angers, où elle explore les techniques de répertoire et participe à de nombreux projets chorégraphiques.

Diplômée du CNDC en juin 2017, elle assiste la compagnie Burnout, Jann Gallois, comme stagiaire et doublure sur sa création Quintette.

En 2018, elle intègre la compagnie Liminal, Aurélien Richard, puis rejoint la compagnie Amala Dianor pour sa dernière création « The Falling Stardust », ainsi que par la suite la compagnie AYAGHMA. 

Andréa MONDOLONI

Andrea Mondoloni

Andrea commence la danse et en particulier le breaking à l'âge de 13 ans. Elle participe rapidement à des battles en France et fait ses premiers pas dans le monde du spectacle dès 2012 avec des projets amateurs.
En 2015, elle part vivre à Montpellier où elle suit une formation de 6 mois dans une école d'Art du cirque avant d’intégrer en 2016 ses premières compagnies de danse Hiphop professionnelles : 2 TEMPS 3 MOUVEMENTS, MIMH puis CHRIKI'Z dans laquelle elle a été danseuse interprète pour 4 spectacles. Elle intègre également la compagnie FROMSCRATCH en 2017 avant de rejoindre en 2019 la compagnie S'POART ainsi que MOZAIK.

C'est en 2020 qu'elle intègre à la fois la compagnie Virgule et Ayaghma.En parallèle, Andrea devient réellement active dans les compétitions en France et à l'étranger dès 2015 où elle a remporté quelques titres dont les plus importants : OUTBREAK EUROPE 2019 (Slovaquie), THE LEGITS BLAST 2020 (République Tchèque), HIPOPSESSION 2020(FRANCE), Finaliste RED BULL BC ONE WORLD 2018 (SUISSE) .Elle est actuellement sur une création en cours avec la compagnie Ladainha et a intégré également en 2021 la compagnie Uzumaki en tant que reprise de rôle.
 

Juliette VALERIO

JV_edited_edited.jpg

Juliette Valerio (1995, France) a étudié la danse classique et contemporaine au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen durant 9 ans. Après l'obtention de son Diplôme d’état elle rejoint le Ballet Junior de Genève de 2012 à 2015 sous la direction de Sean Wood et Patrice Delay. Là-bas, elle aura l’occasion de travailler avec de nombreux chorégraphes venant d’univers artistiques différents tels que Marina Mascarell, Barack Marshall, Roy Assaf ou encore Stijn Celis.

 

Par la suite, elle intègre pour une année la compagnie junior Bodhi Project en Autriche avant de prendre part à la jeune compagnie d’Hofesh Shechter en 2018.

Depuis lors, elle est danseuse dans la compagnie principale. En parallèle, elle participe à d’autres projets, comme notamment, celui de Dividus, première création de groupe de la compagnie Ayaghma dirigée par le chorégraphe Nacim Battou, ou encore, au prochain film du directeur Cédric Klapish intitulé « En Corps ».